Vœux 2011

janvier 5th, 2011

voeux1

Je vois mon enfance comme une fine étoffe tissée dans la lumière, un bonheur simple… Ce furent des jours dorés, radieux… On passaient des après-midi entiers à jouer dans la piscine tiédie par le soleil…

Les mots se sont envolés… De ma petite enfance me reste surtout une image : Celle d’un plongeon tôt le matin. Je n’ai rien oublié de cette brève course pour aller au Club, la fragrance fraîche de la piscine dans l’air rose et ocre, la poussière soulevée, les maitrises fermés derrière leurs jardins, la lumière dessinée des canisses en latte de roseau, le parfum des lauriers roses, le toucher d’un mur de pierre où je laissais glisser mes doigts au passage, la chaleur de ce frottement…

Ce fut un de ces instants où l’objectif de la vie semble parfaitement mis au point et où on croit que le monde vient gagner en intensité et en clarté, que les objets prennent du relief, un éclat, une présence particulière. J’en senti  la nouveauté.

Une fois de plus mon rêve puéril m’enivrait : le monde était parfait, la lumière infinie, j’allais sauter du haut du plongeoir pour pénétrer dans le miracle de la vie normale !

Je vous souhaite de vivre pleinement mille petites sensations durant cette année 2011.

Je n’ai malheureusement pas fini mon message. Aujourd’hui, je vous demande pour la dernière fois de faire un don pour soutenir le site.

Nous avons lancé le site zouerate.com il y a pratiquement quatre ans, et au cours de ces 4 dernières années, j’ai vu avec émerveillement et humilité des bénévoles se joindre à moi pour construire la mémoire collective de Zouerate, de la Snim ex-Miferma. Le site n’a jamais cessé de s’améliorer.

zouerate.com n’est pas un site Web commercial. J’ai toujours revendiqué l’indépendance de ce projet et j’ai toujours refusé d’afficher la moindre bannière publicitaire sur le site : C’est une œuvre communautaire, entièrement écrite et financée par des personnes telles que vous.

Vous faites partie de notre communauté.

Ensemble nous avons rempli le pari de retrouver la trace de tous les anciens, adultes et enfants de l’époque… Encore aujourd’hui, des personnes dispersées dans le monde entier arrivent sur le site. Pari gagné. Ensemble nous avons voulu favoriser un lieu d’échange et de rencontre. Pari gagné également, combien de retrouvailles, combien de réunions sont nées et se sont faites depuis notre site. Nous avons su recréer notre propre réseau social, un pont virtuel vers la Mauritanie et vers notre passé.

Nous avons voulu partager, échanger, «laisser une trace»…Et la mémoire collective de Zouérate est née. En témoigne l’impressionnante photothèque, les Mif infos du site, vos milliers de messages et de commentaires. En témoigne les joies mais aussi les peines que nous avons partagé ces dernières années.

Malheureusement aujourd’hui je n’ai plus les moyens de soutenir financièrement le site. La Snim n’a jamais donné suite a mes nombreuses demandes jugeant certainement inopportun qu’un tel site existe.

Dans un mois tout ce travail, toute cette banque d’archive vont disparaître.

Dans un mois le site va s’éteindre définitivement.

Ce triste compte à rebours est lancé, chronique d’une mort annoncée.

Je crois en vous. Merci d’utiliser ce site. Vous faites partie de l’aventure : s’il vous plaît, faites un don pour le sauver.

Bonne année et Bonne santé.

Patrick Wojtkowiak

Dons en ligne


Dons par chèque ou virement(Pour obtenir l’adresse postale ou les coordonées bancaires) cliquez ici

Catégories: Edito

Mots-clefs :, , Laisser un commentaire

Feed

http://zouerate.com/site / Vœux 2011