L’Edito de Valérie et Gilles

mars 3rd, 2008

edito-ValGil

Elle :

« J’ai des souvenirs de Zouérate comme on a des souvenirs d’amours…

»

Lui :

« Tu es sérieuse ?..Comment peux-tu dire ça, on était des gamins à l’époque. »

Elle :

« Et alors ? L’âge n’a rien à voir avec la force du souvenir. »

Lui :

« De quel souvenir parles-tu ? Des plus belles images que ton regard de petite fille a conservé dans un coin de ta mémoire. »

Elle :

« Oui mais pas seulement, il y a aussi toutes ces impressions que je garde en moi et qui me rappellent les moments heureux que j’ai passés là-bas. Crois-tu que les tiens soient si différents des miens ? »

Lui :

« Je ne sais pas. Des souvenirs j’en ai plein, comme un carton de vieilles photos qu’on aurait éparpillées sur une table, mais si je reconnais des lieux ou des visages, ou quand je me souviens de situations ou d’événements, j’ai du mal à les ressituer. »

Elle :

« Tu as perdu les légendes de tes photos, c’est ça ? »

Lui :

« J’ai, nous avons , vécu Zouérate avec l’insouciance et la compréhension de nos yeux d’enfants , et aujourd’hui il me manque des clés comme autant de points d’interrogation. »

Elle :

« C’est à nos anciens de nous donner les clés, cela fait parti de leur devoir de mémoire. Eux seuls pourront nous apporter des réponses, et nous faire partager l’esprit d’amitié et de communauté que nous avons hérité de Zouérate ! »

Lui :

« Imaginons un lieu d’échanges, de réflexion et de rapprochements »

Elle :

« Pourquoi pas une rubrique « palabre »

Lui :

« Avec des questions, des thèmes. »

Elle :

« Pour étendre nos souvenirs et nous faire revivre tout un monde de visages, de sensations, de lieux, et d’objets. »

Lui :

« Bien sûr, nous pourrons ainsi partager leurs souvenirs. Nous avons évolué et notre perception de Zouérate s’en trouve modifiée. »

Elle ;

« Mmouais restons simple, juste insister sur la notion de partage entre génération. »

Lui :

« Pas facile de trouver un arbre…pour le palabre à moins d’installer des coussins sous la khaïma »

Elle :

« À l’ombre de la Khaïma servi avec le traditionnel thé à la menthe ! »

Lui :

« PALABRE SOUS LA KAÏMA A L’HEURE DU THE ». Tu crois que nous pouvons compte sur eux ? »

Elle :

« Évidemment, si nos anciens sont venus sur le site c’est pour faire vivre et perdurer la mémoire collective de Zouérate »

Lui :

« On tente ! on va les chercher et les inviter ! »

Une pièce en un acte de Valérie Chardonnet et Gilles Aubry.

Administrateurs du forum.

Catégories: Edito

Mots-clefs :, , , , , , , , , , Laisser un commentaire

Feed

http://zouerate.com/site / L’Edito de Valérie et Gilles