Club des Gazelles

shapeimage_30.jpg

Ce blog nous permettra à  tous d’échanger et peut-être de mieux comprendre “nos” différences

Au début de la Miferma des clubs ont été fondés sur une stricte distinction des expatriés et des Mauritaniens… Comme stipulédans la brochure d’accueil, il y a le Club des Aigles pour cadres et maîtrises, de fait expatriés, et le Club des Gazelles “pour ouvriers” de fait Mauritaniens. Ne vous y trompez pas, ce blog-ci ne reprends pas ce principe…Tout au contraire.Le poids des normes et des rêgles sociales importés d’un coté, le poids des traditions, les problêmes de communication, les difficultés d’adaptation aux nouvelles formes de travail industriel, le prisme de jugements imprégnés d’esprit colonial, la prolétarisation de nomades que rien ne préparaient à  se plier aux travaux manuels, les différents culturels réels et exacerbées par la tradition coloniale, voire de racisme des deux côtés, fait que chacun se débrouillait, pour gérer une situation dont l’analyse, à  mon sens, lui échappait.Certes, il y avait des exceptions, relativement nombreuses, mais fondées plutôt sur des relations personnalisées.Certains expatriés et Mauritaniens le regrettaient et s’estimaient désarmés devant cette situation, mais tout le monde pensait que les Européens et les Mauritaniens ne souhaitaient pas plus ces relations entre les communautés qu’ils ne les envisageaient eux-même.Les temps ont changés, les mentalités aussi.Ce blog nous permettra à  tous d’échanger et peut-être de mieux comprendre “nos” différences.

  • admin 19:15 le 1 mars 2008 Permaliens

    Daniel MASSIT

    Félicitations à tous les deux.
    Voilà comment on progresse ; et longue vie à votre coopération.
    Daniel

    Lundi 23 juillet à 01.24 – 18:02

  • admin 19:15 le 1 mars 2008 Permaliens

    Bruno CHRISTOPHE-Feucht

    Absolument génial ce qui arrive ! les mots me manquent!

    Pour ce qui est de Ribacy, la phonétique exacte est Ribaqui, je ne me souviens pas exactement de l’orthographe, mais par contre de lui tout à fait, et je ne serais pas surpris, si mes souvenirs sont bons, qu’il soit établi du côté de chez nous (je parle du Gard ou de l’Hérault). Je vérifie auprès de ma mère.

    Amitiés et A+Bruno

    Lundi 23 juillet à 17.15

  • admin 19:15 le 1 mars 2008 Permaliens

    Babette MATTHIEU

    Hello Patrick,
    Comme j’ai été émue de lire votre échange de conversation avec Mohamed. De mon côté tout comme toi j’ai eu une copine “ beïdane “
    (car perso) je ne connaissais que cet orthographe qui veut exactement) :Les populations araboberbères?

    Ce groupe est constitué par les Maures, qui se veulent d’origine arabe pure mais qui ont souvent du sang berbère. Les Maures s’appellent Beïdanes, ce qui signifie blancs. Beaucoup ont le teint pâle, le nez aquilin et parfois les yeux et cheveux clairs, mais il y a beaucoup de personnes au teint plus sombre et plus ou moins métissés. D’anciens esclaves noirs affranchis portent des noms maures et se disent Beïdane. 20% à 60% des Maures sont fortement métissés. La population beïdane représente actuellement environ 65% de la population totale de la Mauritanie.

    Jusque récemment, les beïdanes étaient nomades et vivaient de l’élevage dans un environnement saharien.Ma petite copine s’appelait “ Seleka “ et un jeune garçon “ Aba “ qui voulait être celui qui promenait mon frère et aidait maman à faire les courses il se disait le garde du corps de mon frère qui était en bas âge. Avec Séléka peu d’échange car pas le droit mais nous avons été invités d’honneur, et oui, chez ses parents sous la tente boire du lait de chamelle, le thé vert avec le pain de sucre et différentes viandes sèchées! et nous avions de bons œufs frais! Je n’ai jamais oublié cet accueil! Que sont-ils devenus ? Je suis arrivée dans ce pays si étrange pour moi à cet âge là , avec des idées d’échanges de me faire des amis etc!mais les mentalités de l’époque ne nous le permettaient bien que mes parents adhéraient totalement à ces échanges. Peut-être que certains mauritaniens se rappellent-ils de Jacques c’était un homme tellement bon.

    Bises .

    Babette

    Lundi 23 juillet 2007 à 17.16?

  • admin 19:16 le 1 mars 2008 Permaliens

    Med ELKORI

    Bonjour tout le monde.

    Je suis ravi du nouvel espace pour les gazelles et de faire la connaissance de tout ce monde via le net.Je suis sûr que beaucoup de gens pourront utiliser cet espace pour échanger des souvenirs et il aura ainsi le mérite d’avoir rendu heureux quelques uns.
    Pour les aigles, j’ai pas pu accèder je ne sais pas pourquoi, peut-être un problème de manipulation.?
    Bien à vous

    Boutou

    Mercredi 25 juillet 2007 à 11.03

  • admin 19:16 le 1 mars 2008 Permaliens

    brigitte DALMASSO

    Bonjour tout le monde.

    Avant la Mauritanie, nous étions au Sénégal, mes grands parents y sont arrivés en 1950, ma sœur est née à Dakar, nous y sommes restés 12 ans, et dans tous mes souvenirs, les Africains sont présents, mes parents ont toujours eu des amis dans tous les pays qu’il ont traversés. J’ai toujours ressenti un rapport d’Homme à Homme, je n’ai connu le racisme qu’une fois rentrée en France, et cela fut difficile à gérer. A Zouérate, je me souviens de Gédou, il a eu une oreille arrachée lors d’un accident de voiture à la mine, nous allions le voir à l’hôpital, il a eu une greffe, mais l’oreille que le docteur lui avait mise était plus fonçée que la couleur de sa peau, et il n’était pas très content, il nous faisait rire !!! il y avait Ibrahim, il était marié à une russe, il avait un petit garçon blond, qui parlait trois langues à tout juste 5 ans !!! il a offert à mon père une dague qu’il tenait de son grand-père et que j’ai toujours. Je sais que mon père avait d’autres amis mauritaniens, mais j’ai oublié leurs noms, qu’ils m’excusent, je revois leurs visages, les endroits magnifiques où ils nous ont conduits, mais leurs noms!(grrr !!!)?Je me souviens de nombreuses cérémonies du thé sous des tentes immenses, des “ méchouï “ dans le sable, et de tellement d’autres choses qui m’ont fait rêver, et ont fait rêver mes enfants et mes amis! lorsque je racontais mon enfance. Du haut de mes 45 ans, je dis merci aux peuples Africains qui ont su nous accueillir chez eux et qui nous ont permis d’avoir une vie si différente, si belle, si riche en émotions. Au fond de moi je suis une des leurs, et oui, plus de 18 ans passées avec eux! ce n’est pas sans laisser de traces!

    je vous embrasse

    Mercredi 25 juillet à 18.44

  • admin 19:16 le 1 mars 2008 Permaliens

    Béatrice BARON

    Bonjour Mohamed,

    Inutile de te dire que j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt vos échanges.Les techniques de communication les plus poussées ne sont rien si il n’y a pas des hommes pour les utiliser et ouvrir des portes et pour moi vous êtes deux grands passeurs d’idées !
    Je suis donc ravie de faire ta connaissance via le club des gazelles à qui je souhaite une longue et riche vie. Ravie également que quelqu’un de Zouérate se manifeste.
    J’aurai bien sûr, des tas de questions à te poser mais je n’ai pas trop l’habitude de ce genre d’échange et je ne sais plus trop par où commencer.
    Tu as pu voir la nostalgie que nous avons tous gardée de notre passage plus ou moins long à Zouérate et l’attachement à ce petit pan de désert que nous avons gardé en nous.
    Patrick a fait souffler le petit vent qui a fait ressurgir tous nos souvenirs !
    En ce qui me concerne j’étais trop jeune hélas pour pouvoir m’aventurer à la découverte des “ autres“ et comme tu le dis le contexte n’était pas le même mais je l’ai beaucoup regretté et plus tard j’ai ressenti un manque de cette connaissance et ai beaucoup posé de questions à mes parents, hélas sans réponse.
    Mais il n’est jamais trop tard pour rattraper le temps perdu !
    En plus ma sœur a sur son passeport, Zouérate, comme ville de naissance et elle est née le 13 avril 77.
    Je sais que tu es médecin et vis à Akjoujt.
    Je sais que ton père travaillait à la mine.Tes parents sont-ils toujours là ??Je ne sais pas si tu auras le temps de nous parler un peu plus de ta vie à cette époque?Où habitais-tu ??Ou de la vie à Akjoujt en 2007 ??Où as-tu fait tes études ? ou dans ton domaine comment fonctionne le système de santé ??Connais-tu la France ??Comme tu vois, je ne sais pas trop par où commencer. Pour que de ton côté, tu te situes un peu, je suis la belle-fille de Michel Bréda, un des 4 frères ayant vécu à Zouérate, tu as dis que ces noms ne t’étaient pas inconnus.?

    J’en profite aussi pour passer un message à tous les amis de Zouérate, anciens jeunes et jeunes anciens car je ne me manifeste pas trop dans les messages, problème d’ordinateur mais je suis ravie de vous lire, et vous embrasse tous (très touchée brigitte de ta gentillesse !)A très bientôt.

    Béatrice.

    Ps tu peux aussi nous poser des questions ! La porte est grande ouverte !

    Mercredi 08 août à 19.06?

  • admin 19:16 le 1 mars 2008 Permaliens

    MOHAMED

    Bonjour béatrice
    Et merci, je vais essayer de répondre à quelques questions.
    Oui mes parents sont toujours à Zouerate, d’ailleurs ils ne veulent pas quitter Zouerate.
    Moi j’habitais les maisons blanches, en jargon Zoueratois on peut traduire maison catégorie M1 type étage. Notre vie d’enfant s’était organisé autour du ballon, il faut dire qu’il n’y avait pas beaucoup d’autres choses à faire, puis vient la scolarisation que j’ai dû forcer tellement mon père trouvait que j’était petit ; à un âge plus grand, on a découvert d’autres petits divertissements comme la piscine des gazelles et le cinéma.Akjoujt est une autre ville minière qui a sombré pendant longtemps et qui reprend peu à peu grâce à l’activité dans la mine.
    Il y a tant d’autres choses que je voudrais partager et je pense que ça viendra au cours des échanges.

    A très bientôt
    Boutou
    Mardi 14 août 2007 à 14.00

  • admin 19:17 le 1 mars 2008 Permaliens

    Ahmedou OULD OUMAR

    1220384974.jpeg

    Bonjour les amis de Zouerate, le petit Paris comme on le surnomme, perdu dans le désert.
    Je suis très heureux de trouver un lieu d’échange autour de cette ville mémorable qui a vu défiler un nombre incroyable de gens ayant contribué au développement de cette ville merveilleuse.
    Permettez-moi de me présenter, je m’appelle Ahmedou OULD OUMAR né à Zouerate en 1964 à la clinique de la Miferma (démolie dans les années 70 pour servir de terrain de golf) malgré que mon père n’y travaillait pas mais gr âce à l’intervention de la petite sœur de ma maman qui était Sage femme (Madame KHADIJA MINT ELHADJ).?Comme BOUTOU, j’ai grandi et fait mes études primaires au niveau de l’école du côté de la nouvelle clinique.Actuellement j’ai une maîtrise en gestion option finance et comptabilité et un DEA en management.
    Je travaille actuellement au Mali au niveau du barrage de MAantali comme contrôleur de gestion (Organisation de Mise en Valeur du Fleuve Sénégal O.M.V.S) Les choses ont beaucoup changé à Zouerate avec la nationalisation de la Miferma, les clubs continuent toujours de fonctionner seulement la piscine du club des gazelles ne fonctionne plus, le circuit des voitures de course est occupé par l’armée depuis le début de la guerre du Sahara.
    Particulièrement pour Patrick, je serai en Mauritanie à Nouadhibou vers la mi-septembre InchAallah, je vous enverrai des photos du train et pour les photos de Zouerate, plus tard. J’espère pouvoir contribuer au développer de ce forum Zoueratois
    Coucou
    Ahmedou

    Mercredi 15 août à 13.04

  • admin 19:18 le 1 mars 2008 Permaliens

    thierry ARNOULD

    Je profite de club des gazelles pour m’adresser aux mauritaniens de Zouerate, j’aimerais bien retrouver ou avoir des nouvelles de mon ami Aka Kader, je serais très heureux de le retrouver et pourquoi pas, de communiquer avec lui.Merci d’avance pour votre aide.
    Thierry Arnould

    Jeudi 16 août à 21.30

  • admin 19:18 le 1 mars 2008 Permaliens

    Francis Porcher

    Bonsoir à tous , je m’appelle Francis Porcher et suis le Fils de Georges qui était chaudronnier à la Mif à partir de 1963 . Je suis allé à l’école de Zouerate en 6 ème et j’avais comme professeur M et Mme Laroquette . A cette époque j’ai connu M’Barek Fall ainsi que Lagdaff qui étaient également à l’école et j’aimerais bien avoir de leurs nouvelles . Je ne suis pas resté très longtemps à Zouerate mais j’en garde un souvenir impérissable . J’ai eu l’occasion d’être invité à la cérémonie du thé et de me rendre compte de l’hospitalité de ces habitants qui partageaient le peu qu’ils avaient . J’avais treize ans à l’époque , j’en ai maintenant 57 .?Passez tous de bonnes fêtes de fin d’année?e
    Amicalement
    Francis
    vendredi 21 décembre 2007 – 23:48

  • admin 19:18 le 1 mars 2008 Permaliens

    marie-claire.marenthier

    Bonjour,
    Mon message s’ adresse à ” Mr.BOULLA natif de Zouerate ”?Suite à son message dans ” perdu de vue ”

    Michel Marenthier, mon mari, a travaillé à Zouerate de 1971 à Janvier 76. Il était géologue. Lorsqu’ il a fait de la prospection dans le TAZIAST, fin 74 et début 75, où il a passé 4 mois, un de ses travailleurs s’ appelait BOULLA.?Ayant moi même passé quelques jours avec Michel dans le TAZIAST, j’ ai eu le plaisir de rencontrer Mr. BOULLA………..?Est-ce vous Mr.BOULLA…….? ??Où votre homonyme…….! !

    Marie-Claire
    vendredi 1 février 2008 – 20:12

  • admin 19:19 le 1 mars 2008 Permaliens

    marie-claire.marenthier

    Bonjour Ahmedou OULD OUMAR,

    J’ ai été Sage Femme, comme votre tante Mme Khadija MINT ELHADJ, à la polyclinique de Zouérate. Une 1ère fois en Dec. 74 et Janv 75, ensuite du 19 Juin au 30 Dec 75. J’ étais célibataire et m’ appelait Marie-Claire AUVRAY, puis j’ ai connu Michel MARENTHIER, géologue, et nous nous sommes mariés à Zouerate en Dec.75, avant de quitter définitevement Zouerate en Jan. 76.?.

    Votre tante travaillait elle à la même époque que moi à la polyclinique ? ??Est-ce votre tante sur cette photo avec moi ? ?

    J’ espère avoir de vos nouvelles. Merci

    Marie-Claire
    dimanche 3 février 2008 – 14:36

    Image 1.png

    Marie_Claire_Marenthier_et_Khadija

  • admin 19:20 le 1 mars 2008 Permaliens

    thierry arnould

    Bonjour Mohamed Ould Tajine ,
    je reponds à votre question , je ne suis pas l’ancien gardien de but du club des aigles , mais son fils .
    Malheureusement mon pere est decede il y a deja quelques annees .
    Je suis persuade que nous nous connaissons tous les deux , au moins de vu . Je jouais egalement au club des aigles , j’avais 15 ans à l’epoque .
    J’ai lu votre message , edito , si vous retournez prochainement à Zouerate , pouvez vous transmettre totes mes amiteis aux anciens joueurs de la selection de Zouerate annee 74 et 75 . J’ai appris que Yarba etait decede , mes tres sinceres condoleances à ses proches et amis .
    Encore une fois merci de votre message
    A bientot
    Thierry
    lundi 18 f̩vrier 2008 Р20:53

  • thierry arnould 18:53 le 8 avril 2008 Permaliens

    Est qu’il serait possible que mes amis mauritaniens qui se reconnaissent sur la photo de l’equipe de foot de l’ecole mauritanienne , annee 1969 , mettent leur noms sous cette photo ? Said etait leur coatch à  l’epoque .
    merci de votre aide
    thierry

  • ECKLE Robert 0:23 le 3 juin 2008 Permaliens

    Amis Mauritaniens,
    Peut-être aviez vous une personne de votre famille,ou un ami un voisin qui travaillait comme conducteur adjoint à la réserve des trains à Tazadit dans les années 71 à 76 ?Je serai heureux de prendre contact avec eux. Qui peut me dire que sont devenus les aides conducteurs de l’époque Fall Hélaya,Sidi Saleck,Guaï, Bouchama,Boulla, Ziédane. Ma fille est née à la polyclinique de Zouérate le 19 Mars 1973 et alors que je montais le PK 580 avec une quintuple
    traction de 22500 tonnes Jean Yves Gogue (responsable de la gare)m’ annonçait la nouvelle par radio.
    La première personne à rendre visite à mon épouse à la polyclinique fût Mr Boulla. Se reconnaitra-t-il dans ce message ?

    Dans l’attente mes amitiés aux anciens de zouérate
    Robert ECKLE

  • sidi med baba fall 2:28 le 20 août 2008 Permaliens

    mon frere est nee le 02/06/1972 a la polyclinique de zouerate mon pere etait le prefet j aimerais connaitre le nom de la sage femme qui la mis au monde .je demande surtout l aide de marie claire marenthier merci

  • Chantal capeau wisniewski 12:42 le 18 septembre 2008 Permaliens

    Bonjour à tous,
    mon père René Wisniewski a travaillé avec (je m’excuse j’écris en phonétique car on prononcait de cette façon) Néneÿ.Il avait mal aux yeux et devait les garder souvent fermés,puis mon père lui a suggéré un bilan ophtalmique,ce qu’il a fait.Je ne me souviens plus de la solution de guérison mais je sais qu’aprés il y voyait super bien et en était trés heureux.Si quelqu’un peut nous donner de ses nouvelles on vous en remercie.
    Peut-etre à bientot

    Chantal Wisniewski

  • Thierry Arnould 16:08 le 17 octobre 2008 Permaliens

    bonjour à tous ,

    Je suis Thierry Arnould , le fils du gardien de but de l’equipe de foot du club des Aigles et comme Pascale Debousset vient de me le rappeller , nous avions un ami mauritanien , Mohamed , avec qui nous avons partage de tres bons moments .

    Si celui-ci se reconnait , peut il reprendre contact avec nous et nous donner de ses nouvelles ? Nous en serions tres heureux .
    Mohamed si tu me lis et si tu te souviens de nous , nous sommes là fais nous signe .

    Thierry

  • emmanuelle aimetti 6:45 le 10 novembre 2008 Permaliens

    Bonjour a tous,

    Mes parents Dominique et Nicole Aimetti, moi-meme et mon petit frere Alexandre etions a Zouerate entre 1974 et 1976 ou 1977 je ne sais plus mais je me rappelle bien de Sisse qui a appris a mon frere a marcher, il faisait partie de la famille, quel cuisinier!. Est-ce que vous en savez plus sur lui. Nous ne l’avons jamais oublie.

  • Marie-Claire Marenthier 23:19 le 21 novembre 2008 Permaliens

    Que s’est il donc passé le 9 Decembre 1974 à Zouerate ? ? ? ………….?

    Après un échange de mails avec Fily, elle vient de me donner la réponse…………..et c’est une très jolie histoire …………….!

    Je suis arrivée le 4 Décembre 74 à Zouerate ( jour de la Sainte Barbe ), j’ai commencé à travailler le 9 Décembre ( c’est Fily qui me le dit…….. car c’est bien loin……! ) ……….et ce même jour……………….J’ ai mis au monde sa fille Madeleine ( 2800 gr ) vers 18h……..! ! !

    Je comprends que Fily n’ai pas oublié cette date…….!

    Cette ” petite ” Madeleine est elle même maman depuis bientôt un an……!

    Merci Patrick…….Sans toi, jamais ce genre de retrouvailles n’auraient pu avoir lieu…….!

    Fily Diallo était Sage Femme à la polyclinique, et j’étais venue la remplacer 2 mois, de nombreux parents l’on connue, elle a quitté Zouerate en 1979, des témoignages lui feraient certainement très plaisir.! !

    Marie-Claire

    Fily et sa fille Madeleine.JPG

  • ARNOULD Thierry 6:10 le 1 janvier 2009 Permaliens

    Bonjour à tous les Zoueratois et zoueratoises !

    Pour cette nouvelles annee , je voudrais vous souhaiter à tous , une bonne et heureuse annee 2009 .
    Bien sùr je souhaite de tout coeur que nous puissions nous revoir tres vite à Zouerate c’est egalement mon plus grand souhait .

    Avec toute mon affection et mes meilleurs souvenirs
    A ma ville

    Thierry ARNOULD

  • ECKLE Robert 0:51 le 3 janvier 2009 Permaliens

    Robert ECKLE le 02 Janvier 2009

    Anciens et plus Jeunes de Zouérate
    je viens vers vous pour vous souhaiter mes voeux les plus chers pour cette année 2009 qui débute. Que celle-ci vous apporte santé joie et bonheur et je savoure déjà le plaisir de vous revoir à l’occasion du prochain rassemblement dans l’Ardèche.

    Robert ECKLE

  • Cheikh Selma 23:24 le 4 janvier 2009 Permaliens

    Bonjour
    J’aimerai avoir des nouvelles de la famille SPETTEL
    Merci

  • Gogue Loïc 5:10 le 20 janvier 2009 Permaliens

    Message à Robert ECKLE,

    Bonjour,

    J’aimerai pouvoir passer votre adresse mail à mes parents et leur faire ainsi une surprise. Ils ne connaissent pas encore ce site.

    Amitiés et Meilleurs Voeux

    Loïc Gogue

    lgogue@gmail.com

  • ARNOULD Thierry 14:36 le 5 mai 2009 Permaliens

    Bonjour et bravo aux footballeurs de Zouerate ,

    Je suis Thierry Arnould ancien joueur de football de Zouerate dans les annees 1970 . Je suis avec beaucoup d’interet les resultats du club ASC Kedia . Je les felicite pour leur dernier resultat , victoire 2à1 ce weekend mais surtout pour leur excellente place de 6eme . J’ai note qu’ils avaient de bons resultats , 4 victoires , 7 nuls et seulement 1 defaite . Bravo à eux quand on sait que de plus ce club est nouvellement promu en 1ere division .

    Bravo à tous les joueurs , à l’entraineur et tout l’encadrement .

    Continuez .

    Toutes mes amities et mes meilleurs souvenirs aux joueurs de ma generations .

    Thierry

  • othmane bamba baibbat 6:49 le 27 juillet 2009 Permaliens

    Réponse à Francis Porcher
    J’ai bien connu Enna Mbareck fall et Lagdaf;j’étais moi-meme au CM2 cette année là.Pour Lagdaf;il a quitté Zouerate très tot et s’est installlé” définitivement aux iles Canaries;je l’ai vu à Las-Palmas la dérnière fois en 1987;depuis pas de nouvelles.Pour Enna,il a fait un début de carrière très prometeur aux appros à la miferma,puis à la snim.En 1976 ,il a rejoint le polisario ,ilest resté quelques années dans la représentation de ce mouvement en Allemagne je crois.Il y’a quelques mois il était de retour à Zouerate.
    salut
    Othmane

  • ALY OULD LEHBIB 12:16 le 31 août 2009 Permaliens

    THIERRY ARNOULD
    POUR LA PHOTO DE L’EQUIPE DE ZOUERATE DE 1969 .
    JE SUIS LE PREMIER DEBOUT A PARTIR DE LA DROITE(cote entraineur),vient apres SLAMA puis NAH (parti au Polisario est decede par la suite),puis DIOP (toujours a ZOUERATE),puis DAH, en bas a partir de la gauche Mohamed ould Lekoueiry, puis Sid’ahmed ould Lehouierthy (decede) pour les autres je n’arrive pas a mettre un nom sur les figures mais certainement avec l’aide des copins j’y arriverais.
    Pour l’anecdote l’equipe des aigles avait cette anneé la arboree ce type de maillot avec un “V” rouge et nous pour faire bonne figure nous sommes allles voir un tailleur Senegalais pour nous faire la meme chose.

    Que de souvenirs qui reviennent par vagues.

    SALUTATIONS

  • Thierry Arnould 15:39 le 30 janvier 2010 Permaliens

    Bonjour aux zoueratois (es) ! Je viens de voir sur un Mif-Info de notre site une photo où apparaissent Michel QUINIOUX qui etait motoriste et MOHAMED LEMINE le footballeur que je connaissais bien . Est ce que LEMINE habite toujours Zouerate ? Si c’est le cas , saluez le pour moi , j’ai de bons souvenirs de ce tres bon footballeur . D’ailleur il doit se souvenir de mon Pere , mais egalement de moi . Merci .
    THIERRY

  • babbah 23:52 le 1 février 2010 Permaliens

    tous ca c est piquqnt .
    quelles bnnes souvenirs…

  • Schneider - Forgeot 17:40 le 7 mars 2010 Permaliens

    Bonjour à vous tous,
    Beaucoup d’émotion à la lecture des souvenirs de chacun et combien il est vraI que les convenances de l’époque étaient ridicules.
    La dernière année à Zouérate Cathy Brunet et moi avions comme ami un ado mauritanien avec qui nous nous promenions, riions, nous fichant du protocole et des âmes bien pensantes, nous allions nager dans la piscine du club , j’ai encore les photos, il aimait s”habiller à la “française”. J’ai oublié son prénom mais gardé en souvenir son fin visage et son sourire éclatant. De même que ce jeune homme âgé à l’époque de 23 ou 24 ans amoureux d’une Béïdane qu’il ne pouvait épouser car son frère aîné n’était pas encore mariée et qui jouait du rock presque tous les soirs au club de la Gazelle. Je me mettais à la fenêtre de ma chambre et passais des heures à l’écouter.
    Je suis Patricia Schneider, ma mère se prénomme Violette et mon père s’appelait Claude . Il travaillait aux ateliers de Tazadit.
    Je salue en vous les mauritaniens qui m’ont fait l’honneur de partager leur thé et de l’amitié que d’autres nous ont donnée.
    Pat

Répondre

  Chargement...
c
composer une nouvelle contribution
j
billet suivant /commentaire suivant
k
billet précédent /commentaire précédent
r
répondre
e
éditer
o
voir/cacher les commentaires
t
aller au début
esc
annuler